Alerte Sécurité :

ATTENTION aux appels téléphoniques frauduleux (personnes se faisant passer pour des services du Crédit Agricole afin de récupérer des codes transmis par SMS). Jamais le Crédit Agricole ne vous demandera de fournir un code par téléphone.

Crédit Agricole Brie Picardie - Dossier conseil : « Je me marie »

Leur histoire

Le 29 décembre 2017, Andréa & Pierre-Jean vont à la mairie pour s’inscrire sur les listes électorales. Pierre-Jean demande à une employée de la mairie : « Quels sont les papiers à fournir pour le mariage ? ». Sa demande est faite. Ils se sont mariés le 20 octobre 2018, et ont fait appel au Crédit Agricole pour un prêt mariage. Ils nous en disent plus sur ce grand jour.

Quand on aime, on ne compte pas

8 142€

Budget moyen des français

Le budget mariage des Français serait en moyenne de 8 142€ (Source : baromètre Sofinscope 2019). Un budget qui varie selon le profil de chacun : Les moins de 35 ans consacreraient une somme bien plus élevée que leurs aînés : 9 807€ contre 7 571€ pour les 35 ans et plus. 

En matière de financement, 60% des couples utilisent d’abord leur épargne. Mais le prêt conso est aussi une solution pour 37% des couples interrogés.

37%

Bénéficient d’un prêt conso

Faites-vous une idée plus précise du budget de votre mariage ici.

Nosconseilspour bien gérer votre budget mariage

1Conseil n°1 Bien choisir son nombre d’invités

Voici un arbre de décision pour vous aider et vous faire gagner du temps et de l’argent.

2Conseil n°2 Se poser les bonnes questions pour la salle de réception

Le budget dépendra du type de salle et de sa capacité.

Si pour certains le choix sera sentimental (maison de famille, souvenirs de vacances, lieu de rencontre), et obligera les invités à traverser toute la France … pour d’autres le rationnel l’emportera : facilités d’accès, capacité, prix. La salle est, sans conteste, le premier choix à faire. Une fois réservée, le reste suit. Attention, certaines salles se réservent plus d’un an à l’avance. Un conseil, ne tardez pas.

min. moy. max.
Salle des fêtes 100 500 2000
Auberge / Gîte 250 1000 2000
Hôtel 300 500 1500
Châteaux / Domaines 2000 4500 10000
Le saviez-vous ?

Se marier hors des murs de la mairie c’est possible !
Sauf opposition du procureur de la République, un maire peut désormais célébrer un mariage dans tout bâtiment communal autre que la mairie mais situé sur le territoire de la commune. Petite évolution, même s’il n’est pas encore possible, comme en Australie, par exemple, de se marier sur la plage ou dans un parc… (source : article 49 de la loi n° 2016-1547 du 18 novembre 2016 sur la modernisation de la justice). © Chantal Masson - Uni-éditions - janvier 2017

3Conseil n°3 Bien calibrer ce que l’on veut (ou pas) avec le traiteur

De manière générale, comptez entre 55€ et 190€ (hors alcool) par personne.

Le traiteur est sans doute le poste le plus coûteux et le plus compliqué ! Nous ne donnons pas de l’importance aux mêmes choses. Si pour votre « Tonton René » un mariage réussi passe d’abord par un bon repas… il se peut que vos amis soient davantage partisans d’une grosse ambiance, synonyme de peu de temps à table !

4Conseil n°4 Comment choisir la robe

Si pour certaines la robe blanche est leur rêve de petite fille, pour d’autres c’est impensable de mettre un prix exorbitant pour un seul jour. Heureusement, beaucoup de solutions existent.

17%

Choisissent la location

5Conseil n°5 Oser le wedding planner

Autrefois réservés aux mariages (très) hauts de gamme, le concept s‘est aujourd'hui démocratisé. Pour faire simple, le wedding planner est là pour : • vous conseiller et vous rassurer dans les choix, • vous remonter le moral, Mesdames, quand vous vous sentez la seule concernée (et oui…), • vous aider à gérer les idées merveilleuses de votre belle-mère, • vous donner tous ses bons plans et vous alerter sur les prestataires à black-lister.

Nossolutions

Le prêt conso Une solution pour financer votre mariage

La peur du surendettement freine souvent les particuliers qui envisagent de contracter un prêt conso. Pourtant, ce n’est pas le crédit conso en tant que tel qui représente un risque mais l’usage que l'on en fait. Comme pour tout crédit, la règle de base est de s’assurer de sa capacité de remboursement avant de le contracter. Utilisez pour cela un simulateur. Les prêts conso ne sont pas tous les mêmes. Selon le projet que vous souhaitez financer, un prêt vous sera affecté ( crédit auto, prêt travaux, etc) et sera dédié à son financement.

UN CRÉDIT VOUS ENGAGE ET DOIT ETRE REMBOURSE. VERIFIEZ VOS CAPACITES DE REMBOURSEMENT AVANT DE VOUS ENGAGER.

Le saviez-vous ?

Pour choisir le prêt conso le plus adapté à votre projet, ne tenez pas uniquement compte du taux d’intérêt (appelé taux débiteur) mais du Taux Annuel Effectif Global (TAEG), qui comprend taux d’intérêt, frais de dossiers et commissions diverses soit le coût global du crédit. Il est nécessaire de comparer le Taux Annuel Effectif d’Assurance (TAEA) qui correspond à l’assurance facultative car le coût de cette assurance peut parfois considérablement majorer le coût total de l’opération.

En cas de coup dur, vous pouvez suspendre pour quelques mois vos remboursements ou moduler le montant de vos mensualités. Toutefois la pause mensualité ou la diminution de la mensualité entraine un allongement de la durée du crédit et de son coût.

  

TOP
3

pour épargner
en amoureux

1

Optez pour le virement permanent

Essayez chaque mois de verser 30€, 40€ ou 50€ sur un livret. De préférence en début de mois, pour vous y tenir. Et pensez au virement permanent, vous serez sûr de ne pas oublier.

2

Privilégiez les placements disponibles

Livret A ou Livret de Développement Durable et Solidaire (LDDS). En cas de besoin, votre argent restera disponible, sans frais ni pénalités

3

Soyez vigilant à la date de vos versements

Pour maximiser le calcul des intérêts engrangés, soyez vigilant à la règle des quinzaines : déclenchez les versements le 14 ou le dernier jour de chaque mois. Si vous avez besoin de récupérer une partie de votre épargne, faites cette opération à quinzaine échue, c’est-à-dire le 16 ou en tout début du mois.

Lecontrat

Parce qu’il faut bien parler (un peu) d’administratif

Se marier, pour le meilleur … et pour le meilleur ! Néanmoins, posez-vous toutes les questions, mêmes les plus délicates. Et ne faites pas l’impasse sur quelques détails administratifs.

Contrat de mariage

Les couples qui se marient  sans rédiger préalablement un contrat de mariage sont soumis au régime légal de la communauté réduite aux acquêts.

Pacsés : des patrimoines, par principe, séparés

Depuis 2007, les partenaires de pacs (pacte civil de solidarité) sont automatiquement soumis à un régime équivalent à celui de la séparation de biens. Par conséquent, si le logement est acheté par l’un des partenaires, il lui appartient personnellement. Si le couple achète son logement ensemble, celui-ci sera soumis au régime de l’indivision avec un droit de propriété proportionnel à l’apport de chacun.

Que se passe-t-il en cas de séparation ?

Difficile d’imaginer le pire quand on se marie. Pourtant, mieux vaut être informé des conséquences sur votre achat immobilier en cas de séparation.

Et en cas de décès ?

S’agissant de la résidence principale, si le logement était la propriété conjointe des époux ou si elle appartenait uniquement au défunt, le conjoint survivant dispose d’un délai de 12 mois pendant lequel il peut demeurer gratuitement dans le logement, avec le mobilier qui s’y trouve. Comme c’est un droit, il n’y a pas de démarche particulière à effectuer, c’est automatique.

Bon à savoir !

Même si la valeur du droit viager dépasse sa part de succession, le conjoint survivant n’aura rien à verser aux autres héritiers. Le sort de votre résidence principale dans le cadre d’une succession dépend de nombreux paramètres, et surtout de la présence ou non d’enfants, d’une précédente union ou non… Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site des Notaires. ©Uni-éditions – octobre 2010 - Mis à jour septembre 2018.

©Crédit photo : AdobeStock, iStock